FAQ

  • Est-ce qu’avec un bac techno l’enfant peut intégrer l’université pour préparer le concours de professeur des écoles ? et quelle orientation choisir en 1ère ?

L’admission à l’université est possible, quel que soit le bac, mais les chances de réussite en licence sont plus importantes si l’étudiant possède un bac général.

L’orientation vers une 1ère générale est donc conseillée en vue du projet de professeur des écoles (5 ans d’études après le bac), même si un bac technologique reste possible.

  • Quel est le coefficient des spécialités au bac ? Est-ce vrai que le bac nouvelle version sera plus difficile que le bac ancienne génération ?

Le coefficient pour chacune des 2 spécialités conservées en terminale est de 16.

Le coefficient pour la spécialité suivie uniquement en première est de 5.

  • Est-ce qu’avec un bac pro l’enfant peut passer un concours pour devenir sage-femme ?

Pour intégrer une école de sage-femme (maïeutique), un bac général est fortement conseillé. La formation de sage-femme dure 5 ans : une première année à l’université en PASS (parcours spécifique accès santé) ou LAS (licence option accès santé), puis 4 ans en école de sage-femme.

Avec un bac pro, les métiers accessibles dans le domaine de la santé sont plutôt aide-soignant ou auxiliaire de puériculture.

  • Avec un bac général peut-on intégrer un DUT ?

Oui, les bacs généraux sont prioritaires pour l’admission en BUT (Bachelor Universitaire de Technologie, nouvelle appellation des  DUT).

A la Réunion, les effectifs sont d’environ 60 % de bacheliers généraux et 40 % de bacheliers technologiques.

La formation en BUT dure 3 ans.

  • Sait-on déjà si la spécialité EPS récemment présentée par le ministre de l’EN sera à Bel Air à la prochaine rentrée ?

La réponse sera communiquée en mars 2021.

  • Quelles sont les études pour être masseur kiné et quelles spécialités conseillées en 1ère ?

Pour être masseur kiné, il faut intégrer une première année de LAS ou PASS à l’université, puis suivre une formation de 4 ans à l’IFMK (à St Pierre).

L’enseignement de spécialité conseillé prioritairement est la SVT.

  • Que faire si la spécialité n’existe pas dans le lycée ?

Vous pouvez formuler un vœu pour une spécialité proposée dans un autre établissement, sur la fiche dialogue de 2nde,.

La demande sera étudiée par une commission au rectorat en fin d’année scolaire, après affectation des élèves de l’établissement demandé (qui sont prioritaires).

Concernant la spécialité arts plastiques au lycée Mahatma Gandhi, 12 places vont être réservées à la prochaine rentrée pour les élèves venant d’autres établissements.

En plus de cette demande hors établissement, votre enfant doit formuler 3 vœux de spécialités au lycée Bel Air, afin de lui garantir une place.

  • Pour travailler dans l’immobilier il faut faire quelles études ?

Plusieurs filières sont possibles :

  • Le BTS professions immobilières au lycée Rontaunay à St Denis ou au lycée St Exupéry aux Avirons (bac STMG prioritaire)
  • Le BUT techniques de commercialisation, à l’IUT de St Pierre
  • Le BUT carrières juridiques, en métropole
  • Des écoles spécialisées en immobilier, en métropole