Poème de la semaine

LE VENT

Je me lève un après-midi de ciel bleu sans nuages à l’horizon dans mon hamac attaché entre deux palmiers d’une des plages de mon île adorée !

Je me demande combien de temps suis-je resté ainsi assoupi quand soudain, un vent violent m’asperge avec une brise d’eau salée.

Je n’en reviens pas tandis que devant moi des enfants jouent.

Rien de mal, il y a de tout en jeu. Du volley-ball, d’un genre de football, du tennis, du frisbee humain et canin …

Je me décide enfin à me lever pour de bon et ne prends pas la décision de m’essuyer.

Je revêts donc mes traditionnelles savates et commence à longer cette belle plage toujours éprise d’une brise printanière,

Je regarde tous ces enfants innocents jouer et s’épanouir jusqu’à ce qu’un groupe d’enfants m’interpelle.

Ils jouent au cerf-volant, je m’assois donc et les regarde.

En effet, le temps est propice à faire du cerf-volant, ce vent si mystérieux, je me mets à rêver.

Ce vent, me guide vers mon rêve caché, je me retrouve ainsi sur un bateau en direction du Japon,

Ce vent qui reste à mes côtés, me propulse au cœur de mon objectif !

Les montagnes japonaises où je vais me ressourcer avec la nature et les forces des vents impétueux sous toutes ses formes.

Vivre de ma terre aux côtés de vents glacés, chauds, froids dans toutes les saisons.

Je reste endormi, bercé par la douce brise du moment.

Poème écrit par un de nos élève

Auteur: Julie Lallement

Partager cet article sur