Témoignage d’un élève. Confinement : hommage, déception et espoir.

Aujourd’hui, il ne s’agit pas de pleurer ou de déprimer. Aujourd’hui comme j’en ai l’habitude je vais faire le contraire de ce que j’avais prévu. C’est-à-dire écrire un poème. Non, aujourd’hui, maintenant et pour les jours,les semaines et les mois à venir, le temps est à la solidarité et au réconfort et à l’écoute et à l’attention.

Je tiens et je souhaite que ce que je vais dire parvienne à tous, non pas comme un ordre ou une forme de pitié bien au contraire. Depuis plus d’un mois, nous sommes comme dans le monde entier nous réunionnais de l’île de la Réunion embêtés par le Coronavirus. De ce fait, bien que le gouvernement ai tardé à réagir, depuis 3 semaines voire 4 bientôt, nous sommes tous confinés comme les DOM-TOM et toute la France suite à l’ordre du président M.Macron et de son gouvernement.

Hélas et heureusement à la fois, les seuls dispensés de confinement sont tout le personnel médical qui chaque jour doit aller travailler et faire face à des patients atteints de ce virus mortel qui s’apparente un peu comme à la grippe et à diverses autres pathologies des patients. Cependant d’un autre côté c’est dommage pour 2 principales raisons : la première concerne la famille car étant auprès des patients, le risque de contamination est fort et présent, la seconde étant la protection qui aujourd’hui encore avec l’arrivée de masques FFP2 et de masques chirurgicaux est encore insuffisante.

De plus, encore beaucoup d’entre nous ne respectent pas le confinement et j’ai vu dans les journaux ou sur internet je ne sais plus, je crois que c’était sur Facebook qu’un médecin s’était fait cracher dessus alors qu’il prenait le train pour rentrer chez lui, probablement impatient de retrouver sa famille s’il en a une. Je sais que tout ce que je viens de dire là, vous le savez pertinemment mais en tant que lycéen âgé de 17ans,  je me dois de le répéter encore.

Ce matin j’ai lu qu’il y avait eu 2 morts à Bras-Panon ce week-end, tout ça parce qu’ils ne respectaient pas le confinement pour l’un et pour les 2, le fait commun c’est l’alcool. Ce que ça m’a fait moi, c’est un déchirement au cœur, oui j’ai eu mal, mal pour eux, mal pour leur famille mais j’ai aussi ressenti une grande déception. Voilà les ravages que peuvent mener l’alcool, l’isolement et le non-respect des règles du confinement. J’ai aussi eu une pensée pour le personnel soignant qui se débrouille avec peu de protection et qui a fait une simple demande à la société « Restez chez vous, ainsi vous nous aiderez» mais nous faisons tout le contraire à l’exemple de ces 2 personnes décédées. Nous devons en tirer des leçons et respecter plus ces règles, ne pas faire les courses à plusieurs etc.

Enfin, je demande encore à la population s’il vous plaît pour le bien de tous, restez chez vous et aidons les médecins, infirmiers etc. par la pensée et le soutien en respectant les règles imposées.

Maintenant je vais vous confier comment je vis le confinement :
Il y a beaucoup d’ennui, je m’ennuie par le travail à faire que je fais un peu tous les jours même si je ne le fais pas selon mon emploi du temps je reste un élève sérieux, motivé et désireux de bien faire. Mais j’avoue et je suis honnête que je me relâche un tout petit peu, je trouve cette situation galère et ce n’est pas l’école donc difficile de garder le sérieux à fond mais je m’y force car cela est important.

Je passe beaucoup de temps sur mon tel à jouer à des MMO comme Clash Of Clan, Clash Royal et j’en passe mais aussi à regarder le ciel, le beau temps et à entendre et voir que la nature se remet de tout ce que notre espèce lui a fait subir directement et indirectement. Et j’espère qu’après la crise sanitaire passée, les dirigeants et scientifiques du monde entier prendront conscience qu’il y a un équilibre entre la nature (tout ce qui la constitue, les animaux etc.) et l’espèce humaine et que tout sera fait pour conserver et rendre meilleure la situation planétaire car la nature se porte beaucoup mieux, la pollution baisse et les usines ne polluent plus autant. Je ne dis pas qu’il faut arrêter d’évoluer et de détruire toutes les usines, ect. mais de trouver des situations écologiques et économes et de ne plus se servir des énergies fossiles mais plutôt des énergies renouvelables.

Voilà mon témoignage personnel s’arrête là.
Je vais terminer par ceci :
Merci infiniment au personnel soignant, aux enseignants et à tous ceux qui vont travailler chaque jour car c’est vrai je ne vous ai pas mentionnés et je vous prie de m’excuser. Chacun de vous, chacun de nous est un acteur pour stopper et mettre fin à la pandémie en cours. Cependant, chacun doit respecter son rôle, les règles et surtout avoir cet esprit de solidarité, de confiance et de positivité qui font ce qu’on est, réunionnais !!

Voilà la fin de mon hommage à tous, Atem Spyre (ceci est un pseudo)

Auteur: Julie Lallement

Partager cet article sur